Les coulisses de l’élection présidentielle au Brésil

Dans une tribune pour le Figaro, Lamia Oualalou, se penche sur les deux cadidates concourant à l’élection présidentielle au Brésil : Dilma Roussef, et l’écologiste Marina Silva.

 

Brazil_Rousseff_3017870b

À moins de deux semaines du premier tour de l’élection présidentielle au Brésil, le gouvernement est revenu sur sa prévision de croissance pour 2014, la faisant passer de 1,8 % à 0,9 %. Ce ralentissement économique, ainsi que l’inflation qui touche le pays, complique la réélection de la présidente sortante Dilma Rousseff.

Dans ce contexte il es important de comprendre les alliances que font les deux candidates, et quelles implications celle-ci ont sur la politique qu’elle mèneront en cas de victoire. Lamia Oualalou reviens sur leurs parcours, paradoxes et leur ligne politique dans un article qui montre les enjeux majeurs pour le pays – l’agroalimentaire, l’écologie, le lobbysme…

On y apprend aussi que les grands perdants de cette redistribution des cartes sont encore une fois les 890 000 indiens qui ne sont pas réellement écoutés, encore moins représentés dans l’organigramme politique brésilien.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire la tribune du 02/10 de Lamia Oualalou sur le site lefigaro.fr en suivant ce lien :

http://www.lefigaro.fr/international/2014/10/02/01003-20141002ARTFIG00368-au-bresil-le-poids-des-grands-proprietaires-terriens.php

Laisser un commentaire

*