Etats-Unis : la Cour suprême refuse de statuer et ouvre la voie au mariage gay dans cinq Etats

La Cour suprême, plus haute instance judiciaire des Etats-Unis, a refusé ce lundi de se saisir d’appels déposés par cinq Etats, l’Utah, l’Indiana et l’Oklahoma (trois Etats très conservateurs) ainsi que la Virginie et le Wisconsin.

 

rtxxy6a

 

En rejetant ces appels, la Cour suprême maintient de fait, les décisions de tribunaux de rang inférieur. Elles avaient invalidé des lois interdisant le mariage homosexuel en estimant que celles-ci étaient anticonstitutionnelles.

Cette décision devrait également s’étendre dans d’autres Etats – Caroline du Nord, Caroline du Sud, Virginie occidentale, Wyoming, Kansas et Colorado – ce qui va faire passer le nombre d’Etats américains autorisant les unions entre personnes de même sexe de 19 à 30.

Les militants des droits des homosexuels ont célébré cette décision – ou plutôt cette absence de décision- lundi après l’annonce des juges. L’arrêt n’était pas motivée. Si la plus haute instance judiciaire américaine ne s’est pas réellement prononcée de façon positive cette fois, elle pourra toutefois toujours le faire à l’avenir, si par exemple des décisions de cours fédérales devaient être contradictoires.

Chad Griffin, président de Human Rights Campaign, l’association la plus impliquée dans le combat pour la légalisation du mariage gay aux Etats-Unis a déclaré qu’il s’agissait d’un « jour de joie pour des milliers de couples partout en Amérique qui vont immédiatement ressentir l’impact de l’action de la Cour suprême. »

D’après un sondage CBS News/New York Times réalisé en septembre ne majorité d’Américains est favorable au mariage homosexuel – environs 56%, conte seulement 32 % d’opinions favorables en 2003.

Laisser un commentaire

*