Obama appelé à faire toute la lumière sur les actes de torture commis pas la CIA après après les attentats du 11 septembre 2001

Douze lauréats du prix Nobel de la paix appellent dans une lettre ouverte le président américain Barack Obama, à divulguer un rapport du Sénat américain sur les tortures perpétrées par la CIA après le 11-Septembre.

 

4244891_nobel_640x280

 

Le président américain, lui-même Prix Nobel de la paix, avait reconnu officiellement, en août, que les Etats-Unis avaient torturé des prisonniers après les attentats d’Al-Qaïda. Dans un rapport d’un rapport de plus de 6.000 pages adopté en décembre 2012 par la commission, on apprenait que, pendant les mois qui ont suivi les attaques du 11-Septembre, la CIA a choisi de ne pas informer le secrétaire d’Etat de l’époque, Colin Powell, sur les méthodes d’interrogatoire musclées utilisées sur les suspects de terrorisme.

Le document est pour l’instant classifié mais ses les principales conclusions ont largement fuité dans la presse. « L’aveu par le président des Etats-Unis que son pays a pratiqué la torture est une première étape pour que le pays puisse clore un chapitre sombre de son histoire « , explique la lettre signée par les douze sommités, parmi lesquelles Desmond Tutu, Muhammad Yunus et Mohamed El Baradei.

Ils demandent à Barack Obama d’aller plus loin : « La publication du rapport de synthèse de la commission spéciale du Sénat sur le renseignement sera l’occasion pour le pays et le monde de voir, avec au moins quelques détails, dans quelle mesure le gouvernement et ses représentants ont autorisé, ordonné et infligé la torture sur des êtres humains. »

Lorsqu’il avait reconnu la pratique de la torture début août, M. Obama avait insisté sur le fait qu’il avait interdit ces méthodes dès son arrivée à la Maison Blanche. Il avait néanmoins écarté l’ouverture d’une enquête. C’est à ce moment que les sénateurs se sont saisis de l’affaire, et on réalisé ce rapport. En octobre de cette année-là – 2009 – M Obama recevait le prix Nobel de la paix.

Laisser un commentaire

*