La fusée américaine Antares explose quelques secondes après son décollage

Malgré une météo favorable, la fusée américaine Antaras, qui transportant une capsule non habitée à destination de la Station spatiale internationale a explosé quelques secondes après son lancement, mardi 28 octobre, depuis le centre spatial de Wallops (Virginie), sur la Côte est des Etats-Unis.

 

792cb85fcfbfde03e48c4db7a6b65

 

La fusée Antares de la société américaine Orbital Sciences transportait une capsule non habitée destinée à ravitailler – 2,2 tonnes de nourriture et de matériel pour expériences scientifiques -la Station spatiale internationale, et l’incident n’a donc causé aucun blessé. Ce sont 200 millions de dollars qui sont partis en fumée.

« L’explosion s’est produite peu après le lancement », avait expliqué un peu plus tôt un commentateur de la télévision de la Nasa qui retransmettait en direct les images du tir depuis le centre spatial. Les causes de l’explosion ne sont pas encore connues.

 

Fusee-Antares-650x365

part-was-was8875376-1-1-0

 

Il s’agit du premier accident depuis que la Nasa a commencé à recourir au secteur privé pour ravitailler l’ISS, ainsi que le premier lancement de nuit pour la fusée Antares,. Le lancement avait été repoussé de 24 heures, lundi, en raison de l’incursion d’un bateau dans la zone de sécurité, sous la trajectoire prévue de la fusée au large de la côte Atlantique

Pas d’inquiétude, néanmoins, pour l’équipage de la station. Une mission de ravitaillement menée d’urgence par la Russie est en train de s’organiser.

Les explosions de fusées ne sont pas rares, surtout lors des premiers lancements de nouveaux modèles. Lors du tir inaugural d’Ariane 5, le 4 juin 1996, le lanceur avait ainsi été détruit après 37 secondes d’un vol qui prenait une mauvaise tournure en raison d’une erreur informatique. Plus récemment, des lanceurs chinois et russes ont connu des séries noires.

 

explosion-antares-rocket-fusee

explosion-antares-fusee-nasa-2

 

Retrouvez la vidéo de cet incident en suivant ce lien :

Laisser un commentaire

*