Véritable triomphe pour les peshmergas kurdes partis défendre Kobané

Sous les pressions occidentales, la Turquie a finalement donné son feu vert, des combattants que Kurdistan libre iraquien vont pourvoir traverser son territoire pour se rendre dans la ville Syrienne de Kobané, assiégée par l’Etat islamique. Tout le long de leur trajet, les hommes ont étés accueillis par les liesses des populations kurdes sur le territoire turc.

 

4514252_6_0890_le-sort-de-kobane-situee-a-la-frontiere_6fc39c02ea29db29843711de8ca3ff07

 

Alors que la bataille de Kobané, opposant l’Etat islamique (EI) aux milices de défense kurdes, dure depuis 40 jours, plusieurs convois se dirigent vers la ville. Un convoi a traversé la frontière irako-turque mercredi matin, et se trouve actuellement quelque part sur le territoire turc. Ankara a même dépêché l’armée pour leur servir d’escorte. Il s’agit d’une quarantaine de véhicules, chargés d’armes lourdes et de matériel médical.

 

4514250_6_6c35_des-combattants-kurdes-irakiens-sont-arrives_423b55208248b0119dc64ca6156e4ac8

4514251_6_6d82_un-avion-de-turkish-airlines-a-atterri-a_7b111797caf196075cc7a54a7bfbfaac

 

Une partie combattants (environs 70) a étés dépêché dans la région frontalière par avion – un avion de Turkish Airlines a atterri à Sanliurfa vers 1h15 jeudi matin – le groupe a aussitôt pris la route à bord de bus escortés de blindés turcs vers la frontière syrienne. Ces derniers devraient attendent le gros des renforts qui voyagent au sol, avant de traverser la frontière et de rejoindre Kobané.

 

4514254_6_2e01_sous-la-pression-de-ses-allies-occidentaux-la_3ac4db1e92f6c29b7f99ea2c209583e5

4514258_6_d9c6_les-kurdes-de-turquie-ont-accueilli-en-heros_ad830b6b2ad9b49ce43ac1ff78ca5cf8

 

En attendant leur arrivée, environ 150 membres de l’Armée syrienne libre (ASL), sont entrés en Syrie par le poste-frontière turc de Mursitpinar, d’après les autorités turques. L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a confirmé l’arrivée d’un groupe, mais il n’a recensé que 50 combattants.

Laisser un commentaire

*