Californie : un avocat propose une loi visant à éliminer les homosexuels d’une balle dans la tête

Californie : un avocat propose une loi visant à éliminer les homosexuels d’une balle dans la tête

Un homme se prétendant avocat a déposé une proposition de référendum auprès de l’État californien afin de punir les homosexuels d’une balle dans la tête. Un appel au meurtre effectué en toute légalité.

Matt McLaughlin est un avocat californien, il est depuis peu au milieu de tous les regards en Californie pour avoir déposé un projet de loi ayant pour but « la mise à mort de toute personne en attouchant une autre du même genre à des fins sexuelles ». Mc Laughlin préconise la « balle dans la tête » même si « toute autre méthode appropriée » serait également satisfaisante à ses yeux.

Si cet appel au meurtre ne semble pas être d’une extrême finesse dans un pays promulguant les droits de l’Homme aux quatre coins du monde, les autorités californiennes n’ont d’autre choix que d’accepter cette proposition de référendum puisque son dépôt s’est effectué de manière tout à fait légale. La seule procédure requise étant de débourser 200 dollars auprès de la Cour Suprême californienne pour déposer ce genre de document.

Peu de chance d’être promulgué

Poétiquement baptisé « Sodomite Suppression Act », le texte n’a quasiment aucune chance d’être ratifié. Pour qu’il le soit, un seuil de 365.000 signatures doit être atteint par Matthew McLaughlin, au sein de la population. Même si tel était le cas, la Cour suprême pourrait intervenir afin d’éviter sa soumission au vote. En effet, une disposition est prévue au cas où un texte viole la constitution de l’État, et en Californie, le mariage homosexuel est légal depuis plusieurs années déjà, il est dorénavant anticonstitutionnel de vouloir interdire les unions entre deux personnes du même sexe.

En parallèle, une pétition a été mise en ligne via le site Change.org afin de réclamer la radiation du barreau de cet avocat homophobe, qui réunit déjà 32 000 signataires.

Actuellement, 75 pays du monde emprisonnent des personnes parce qu’elles sont gays, 53 disposent de lois contre les discriminations axées sur la sexualité et 26 reconnaissent les unions du même sexe.

source

Laisser un commentaire

*