Le chalutier italien séquestré vers la Libye a été libéré

Le chalutier italien séquestré vers la Libye a été libéré

Sept personnes se trouvaient à bord du bateau de pêche qui aurait été saisi au large des côtes libyennes par des pirates.

La marine militaire italienne vient de déjouer l’acte de piraterie opéré sur le chalutier qui avait été dirigé sous la contrainte des armes, ce vendredi 17 avril, vers les côtes libyennes, selon un communiqué de l’armée transalpine. Le bateau devrait rentrer prochainement en Sicile et son port de départ

Dans un bref communiqué, les forces marines italiennes précisent que le chalutier Airone avait été séquestré dans la matinée par un remorqueur « appartenant vraisemblablement aux forces de sécurité libyennes ». L’embarcation a été reprise des mains des pirates à 90 kilomètres au nord-ouest de Misrata.

Dans la matinée suivant la prise de contrôle du bateau, les médias italiens avaient parlé d’un acte de séquestration perpétré par des trafiquants d’êtres humains qui basent leurs activités au large des côtes libyennes.

Le chalutier italien avait été saisi, dans la nuit du jeudi au vendredi, non loin des côtes libyennes et la ville de Misrata, à son bord : sept marins-pêcheurs, trois Italiens et quatre Tunisiens.

L’axe Lybie-Italie privilégiés par les migrants

Ces dernières années, la zone maritime située entre les côtes libyennes et italiennes est devenue l’un des principaux axes de transit pour les migrants venus d’Afrique ou du Moyen-Orient, ils tentent, souvent désespérément, de traverser la Méditerranée pour rejoindre l’Europe. Rien que ces deux dernières années, environ 13 000 d’entre eux ont été secourus par les forces marines italiennes, depuis le début de l’année, quasiment un millier ont péri noyé dans les flots.

source

Laisser un commentaire

*