Les acides gras trans vont disparaître de l’alimentation aux Etats-Unis

Les acides gras trans vont disparaître de l’alimentation aux Etats-Unis

Ce mardi 16 juin, les acides gras trans ont été prohibés pour la composition de produits alimentaires aux Etats-Unis. Les industriels auront trois ans pour se mettre en conformité.

Aux Etats-Unis, les acides gras trans artificiels sont présents dans 27% des aliments, ils ont été bannis ce mardi, car représentant un trop gros risque pour la santé. L’Agence américaine de réglementation de produits alimentaires (FDA) explique que les huiles végétales partiellement hydrogénées ne sont pas jugées sûres dans l’alimentation humaine. Ces dernières représentent la principale source diététique des acides gras trans artificiels dans l’alimentation produite à échelle industrielle.

Une décision qui fait transparaître l’engagement majeur de la FDA pour protéger la santé cardiaque Outre-Atlantique a précisé le Dr Stephen Ostroff, actuel directeur par intérim de l’agence. Un acte qui, selon lui, devrait réduire les maladies coronariennes et réduire sensiblement le nombre de crises cardiaques (à hauteur d’un millier de moins chaque année).

À noter que les industries alimentaires sont, depuis 2006, tenues d’indiquer sur les étiquettes de leurs produits la présence d’acides gras trans. Grâce à cette réglementation et à la reformulation des produits, la consommation de ces graisses a diminué d’environ 78 % de 2003 à 2012, passant de 4,6 grammes par jour à environ 1 gramme par jour, rapporte la FDA.

Alternative possible

En outre, la FDA a ajouté que cette mesure avait été appliquée car il a été récemment démontré que les industriels de l’alimentation pouvaient se passer de l’utilisation d’acides gras artificiels dans le processus de fabrication.

Susan Myne, directrice du centre de sûreté alimentaire de la nutrition de la FDA , note que la nutrition joue un rôle essentiel dans la prévention des problèmes de santé chroniques, comme par exemple les maladies cardiovasculaires.

Laisser un commentaire

*