Palmyre : deux mausolées dynamités par l’Etat islamique

Palmyre : deux mausolées dynamités par l’Etat islamique

Les combattants de l’Etat islamique ont fait exploser deux mausolées musulmans antiques à l’aide de dynamite, estimant que ces bâtiments situés à Palmyre, en Syrie, étaient des sacrilèges.

Palmyre, ville de Syrie figurant au patrimoine mondial de l’Unesco pour se ruines datant de la Rome antique, a été la cible des djihadistes de l’Etat islamique. Des photos montrant des artificiers installant des explosifs sur les sites de deux mausolées musulmans, puis leur mise à feu, ont circulé sur internet.

Dans les faits, il s’agit des premiers actes de destruction commandités depuis la prise de la ville, portant le nom de Tadmor en langue arabe, par les djihadistes le mois dernier.

Terrain miné

L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) a indiqué de son côté que les combattants islamistes avaient répandu des mines partout à l’intérieur du secteur historique, sans savoir s’il s’agissait d’une manœuvre destinée à dissuader l’armée régulière de reprendre la ville.

Une habitude pour l’organisation terroriste dans les zones qu’elle contrôle, plus de 50 sites auraient déjà fait les frais de cette furie destructrice. Les experts estiment que la ville de Palmyre pourrait être davantage touchée dans les jours et mois à venir.

Avant que la ville soit perdue, des centaines de pièces historiques ont été retirées et mises en lieu sûr, selon le directeur le directeur général des antiquités et des musées du pays, Abdoul Maamoun Abdoulkarim.

Laisser un commentaire

*