Une probable panne de moteur à l’origine d’un crash faisant 142 morts en Indonésie

Une probable panne de moteur à l’origine d’un crash faisant 142 morts en Indonésie

Le crash de l’avion de l’armée de l’air indonésienne survenu ce mardi à Medan serait probablement dû à une panne de moteur, selon les déclarations de l’armée de l’air.

L’appareil de type Hercules C-130 s’est détérioré peu de temps après son décollage d’une base aérienne de Medan, alors qu’il survolait un quartier de cette cité de l’île de Sumatra, comptant près de deux millions d’âmes.

Agus Dwi Putranto, un commandant des forces aériennes indonésiennes, a affirmé devant les journalistes que l’appareil vieux de 51 ans effectuait son vol à une vitesse trop lente à cause d’un problème survenu à l’intérieur d’un des quatre moteurs à hélice.

Le commandant indique que selon les premiers éléments de l’enquête, il est vraisemblable que l’une des hélices se soit arrêtée, alors que l’avion volait trop bas, ce qui l’a forcé à percuter un pylône d’antenne située au sommet d’un bâtiment de la ville.

Le pilote avait demandé de revenir à la base

« Il y avait un problème » puisque le pilote avait demandé à revenir à la base, a précisé le commandant indonésien.

A bord de l’appareil, 122 personnes, la plupart étant des membres de familles de militaires, des femmes, mais également des civils, qui avaient d’ailleurs payé leur déplacement pour rejoindre une autre île, un pratique illégale mais courante dans le pays.

Un accident qui démontre à nouveau les problèmes de la sécurité aérienne en Indonésie, il s’agit en effet du sixième crash d’avion de l’armée en dix ans.

Laisser un commentaire

*