Turquie : une reporter néerlandaise arrêtée dans une région kurde

Turquie : une reporter néerlandaise arrêtée dans une région kurde

Alors qu’elle se trouvait au plus près des affrontements qui opposent l’armée turque aux rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le sud-est du pays, une journaliste néerlandaise a été arrêtée et devrait être expulsée, a rapporté son avocat.

Ramazan Ay, un des défenseurs de la journaliste a confié à l’Afp qu’elle faisait actuellement l’objet d’une mesure d’expulsion, en affirmant que l’administration n’avait fait aucun commentaire quant à l’origine de cette décision. L’avocat a ajouté qu’un appel sera bientôt interjeté.

La journaliste en question, Fréderike Geerdink, est installée en Turquie depuis 2006, elle a été appréhendée samedi alors qu’elle se trouvait en compagnie de membres du Parti pour la démocratie des peuples (HDP, prokurde), dans le district de Yuksekova (province de Hakkari, sud-est).

Son avocat a précisé que la journaliste avait été remise en liberté ce mardi et se trouvait actuellement dans un service pour étrangers dans un centre de police locale, en attente d’expulsion.

Une spécialiste du conflit

Pour leur part, les autorités turques ont déclaré que Mme Geerdink avait été arrêtée parce qu’elle s’était rendu sur la zone de conflit sans autorisation, et donc porté « atteinte à la sécurité ». Les ONG défenseurs des libertés de la presse ont vivement dénoncé cette arrestation. Mme Geerdink est une spécialiste du conflit kurde, elle est établie à Diyarbakir depuis 2012. Elle collabore avec des médias de plusieurs pays et avait d’ailleurs effectué un bref séjour en détention pour « propagande terroriste » au profit des rebelles du PKK en janvier dernier, avant d’être relaxée.

Les affrontements ont violemment repris depuis la fin juillet dans le sud-est du pays. En début de mois, deux journalistes travaillant pour le compte de Vice News avaient également été accusés de « terrorisme » avant d’être remis en liberté et expulsés, alors que leur traducteur d’origine irakienne, Ismael Rasool, est toujours derrière les barreaux dans une prison turque.

Laisser un commentaire

*