Cinq blessés après l’explosion d’une grenade en plein Moscou

Cinq blessés après l’explosion d’une grenade en plein Moscou

Une explosion provoquée par une grenade à Moscou a fait cinq blessés, la police a ouvert une enquête pour vandalisme et a donc écarté la piste terroriste.

Lundi soir, une explosion à un arrêt de bus dans le centre de la capitale russe, provoquée par une grenade défensive, a fait cinq blessés légers, a indiqué la police de Moscou à l’AFP.

« Les enquêteurs ont déterminé qu’il s’agissait d’une grenade de type F1 », a rapporté Alexeï Chapkine, du service de presse de la police moscovite, alors que les autorités avaient au départ fait état d’un dispositif plus artisanal, comparable à un gros pétard utilisé lors d’entraînements militaires par exemple, qui aurait été jeté par des inconnus à proximité d’un immeuble d’habitation.

Au total, ce sont cinq personnes qui ont été blessées. Trois ont été hospitalisées lundi soir, alors qu’une quatrième a reçu des soins sur place et qu’une dernière est entrée à l’hôpital mardi dans la matinée. Le département municipal en charge de la Santé a indiqué à l’AFP qu’il y avait encore trois personnes hospitalisées ce mercredi dans l’après-midi.

Ksenia, l’une des personnes blessées, 28 ans, a raconté à la chaîne d’information télévisée LifeNews qu’elle avait entendu une « très forte » explosion, puis senti quelque chose l’atteindre au genou. Pensant à ce moment à un tir d’arme à feu, elle a couru s’abriter loin de l’arrêt de bus.

Enquête pour vandalisme

La personne ayant jeté la grenade a été filmée par des caméras de surveillance, a indiqué mardi une source policière anonyme, sans donner davantage de détails. Une enquête pour vandalisme a été ouverte, la piste menant à un acte terroriste a donc été abandonnée.

Laisser un commentaire

*