Le Vatican reconnaît désormais officiellement l’Etat palestinien

Le Vatican reconnaît désormais officiellement l’Etat palestinien

L’entente régularisée l’an dernier visant à officialiser la reconnaissance de la Palestine par le Vatican est entré en vigueur ce samedi 2 janvier, a averti le Saint-Siège.

Le premier traité signé entre le Vatican et « l’Etat de Palestine » le 26 juin dernier est donc entré en vigueur ce samedi. Cette entente, qui a pour principal objet l’activité de l’Eglise catholique en territoire palestinien, est une déclaration formelle de l’existence d’un Etat palestinien aux yeux du Saint-Siège.

Le Vatican a d’ailleurs rappelé ce samedi par l’intermédiaire d’un communiqué que les étapes intermédiaires allouant l’entrée en vigueur du texte avaient été réalisées.

La papauté entend ainsi accroître son influence diplomatique au Proche-Orient, alors que de nombreux chrétiens, notamment syriens et irakiens, recherchent la sécurité en dehors des zones ravagées par des conflits.

Le communiqué de la papauté sous le règne de François précise que le texte concerne les « aspect essentiels de la vie et de l’activité » de l’Eglise dans les territoires palestiniens, en plus de réaffirmer l’engagement du Vatican à soutenir une solution pacifique au conflit qui touche également la Palestine.

Statut d’observateur auprès de l’ONU

En 2012, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté une résolution visant à reconnaître un statut d’observateur à l’Etat de Palestine, le Vatican jouit également de ce titre auprès de l’Organisation.

La Suède a également reconnu officiellement l’Etat de Palestine en octobre 2014. Une décision qui n’a pas manqué de refroidir les relations entre Stockholm et Tel Aviv.

Laisser un commentaire

*