Afrique du Sud : mis en place d’une bourse universitaire pour les étudiantes vierges

Afrique du Sud : mis en place d’une bourse universitaire pour les étudiantes vierges

La mairie d’Uthukela, Afrique du Sud, cherche à encourager les jeunes filles à rester dans la « pureté » afin de pouvoir se consacrer exclusivement à leurs études, selon un porte-parole de la municipalité.

Une aide financière baptisée « bourse des vierges » vient d’être introduite dans une municipalité d’Afrique du Sud. Cette bourse se réserve bien évidemment aux jeunes filles suivant des cours universitaires. Afin de pouvoir jouir du droit à cette bourse, les étudiantes devront remplir deux conditions : avoir eu d’excellents scolaires et surtout, être vierges. Une atteinte à la dignité selon plusieurs organisations de lutte pour le respect de la condition féminine.

Un examen médical à chaque retour de vacances

Pour la municipalité d’Uthukela (province du KwaZulu-Natal, Nord-Est) il n’y pas de problème. Jabulani Mkhonza, un porte-parole de la municipalité a déclaré à l’AFP que la maire avait encouragé cette initiative dans le but « d’encourager les jeunes filles à rester pures et à ne pas avoir de rapports sexuels afin de se concentrer sur leurs études ».

A chaque retour de vacances, les jeunes filles seront auscultées par un membre du corps médical afin de déterminer si elles ont perdu leur virginité, et si tel est le cas, leur bourse leur sera retirée.

Une initiative décriée par les organisations de défense des droits des femmes, qui estiment qu’un tel système va à l’encontre de la constitution sud-africaine. Nonhlanhla Mokwena, qui dirige l’organisation Powa (People Opposing Women Abuse), a affirmé à l’AFP que des telles conditions d’attribution pour une bourse constituent tout simplement une « violation » des droits de la femme.

Laisser un commentaire

*