France : le secteur marchand aura créé 47.100 emplois en 2015

France : le secteur marchand aura créé 47.100 emplois en 2015

47.100 nouveaux postes (+0,3%) auront ainsi été créés, selon une estimation de l’Insee diffusée vendredi, un résultat qui s’avère cependant insuffisant pour inverser la courbe du chômage.

Il s’agit dans les faits d’une première depuis 2011 dans le secteur marchand, qui regroupe près de 15,9 millions d’emplois dans l’Hexagone. En 2012, quelque 106.800 emplois avaient été supprimés, 65.800 en 2013 et 62.600 en 2014. L’année passée aura donc été celle de la reprise, avec en guise de happy end, 26.400 créations nettes d’emplois (+0,2%) lors du dernier trimestre.

Les services et l’intérim ont ainsi été des secteurs dynamiques lors de cet ultime trimestre, mais aussi sur l’année, et ont compensé les nouvelles chutes observées dans l’industrie et la construction. Le tertiaire aura donc créé, hors intérim, 83.900 postes (+0,8%) et l’emploi intérimaire 44.200 (+8,2%). L’industrie en aura perdu 41.400, (-1,3%) la construction, 39.600 (-2,9%). En 15 ans, les usines auront réduit de près d’un million d’emplois leurs effectifs. Depuis 2008, la construction en a détruit 200.000.

Dans l’ensemble, ces bons chiffres vont de pair avec la reprise annoncée de la croissance en 2015 (+1,1%), et sont semblables aux prévisions de l’Insee qui prévoyait dans sa dernière de note de conjoncture diffusée mi-décembre la création nette de 46.000 postes.

Avec le retour de la croissance, la reprise de l’emploi fait partie des deux indicateurs préalables de la baisse du chômage, selon la ministre du Travail Myriam El Khomri, même si cette dernière estime que leurs niveaux sont encore trop faibles pour l’instant pour avoir une quelconque influence.

130.000 postes créés tous secteurs confondus

D’après les économistes, un niveau de croissance à 1,5% est nécessaire, accompagné de quelque 150.000 nouveaux emplois chaque année pour déjà résorber le phénomène de l’augmentation de la population active. Les dernières estimations de décembre prévoient la création de 130.000 postes tous secteurs confondus, soit juste assez pour stabiliser le taux de chômage, qui devrait être officialisé par l’Insee le 3 mars prochain.

Laisser un commentaire

*