Un attentat fait 24 morts au Cameroun

Un attentat fait 24 morts au Cameroun

Un double attentat suicide a fait 24 morts et 112 blessés sur un marché à Meme, dans le nord du Cameroun, rapportent les services de sécurité.

S’il y a déjà eu des attentats à Mora, ville de la même région frontalière avec le Nigeria, c’est la première fois que la ville de Meme est visée. Le groupe islamiste nigérian Boko Haram est très présent dans cette région.

Selon l’armée camerounaise, deux jeunes filles se seraient fait passer pour des vendeuses sur ce marché, et aurait enclenché un dispositif explosif dissimulé dans leur marmite. Boko Haram n’a pas encore revendiqué l’attaque, mais les autorités ont d’ores et déjà de forts soupçons à l’encontre du groupe terroriste.

Cette secte islamiste souhaite établir un califat dans le nord-est du Nigeria et perpétuent des attentats à cette fin. Le Cameroun, Tchad et Niger, pays voisins du Nigeria, sont également la cible des attaques de ces exaltés.

Eradiquer la menace Boko-Haram

Une importante opération menée la semaine dernière a permis à l’armée camerounaise d’éliminer 162 islamistes appartenant à l’organisation et d’en arrêter une centaine, a indiqué le gouvernement.

Une force armée régionale regroupant 8 700 hommes a été mise sur pied par le Cameroun, Nigeria, Tchad, Niger et Bénin pour éradiquer la menace que représente Boko Haram. Ces soldats sont par ailleurs assistés, notamment dans le domaine du renseignement, de militaires américains dépêchés par Washington.

Laisser un commentaire

*