Côte d’Ivoire : les dernières sanctions levées par l’ONU

Côte d’Ivoire : les dernières sanctions levées par l’ONU

La crise postélectorale en Côte d’Ivoire touche à sa fin. Le Conseil de sécurité a levé ce jeudi les dernières sanctions sur le pays, notamment le gel d’avoirs, les interdictions de voyager ou encore l’embargo sur les armes décrété il y a plus de dix ans.

Le Conseil de sécurité a ainsi levé les sanctions qui pesaient sur Abidjan depuis de nombreuses années. Les diplomates se sont félicités pour le travail accompli en Côte d’Ivoire ces douze dernières années. Le pays est selon eux, sur la voie de la paix et de la stabilité, et s’est engagé dans la voie de la prospérité économique.

Le moindre levier à la disposition du Conseil de sécurité a été actionné depuis 2004 : sanctions ciblées avec gels des avoirs et interdiction de voyager pour le couple Gbabgo et des proches de l’ancien régime, mise en place d’un embargo sur les armes, ainsi que des sanctions économiques.

Ces sanctions ont don été levées définitivement, après avoir été allégées en 2012. L’ONU avait également levé l’embargo sur la vente de diamants ivoiriens il y a deux ans, celui-ci datait de 2005.

L’ONUCI prolongée une dernière fois

Parallèlement, la mission de l’ONU dans le pays, l’ONUCI, sera prorogée pour une ultime période qui s’achèvera le 30 juin 2017. Au-delà de cette date, les forces de sécurité ivoiriennes devraient prendre le relais pour assurer la protection du pays. D’ici le 31 août 2016, les effectifs militaires devraient passer de 4 000 hommes environ à 2000. A son apogée en 2012, l’ONUCI mobilisait 9 762 personnes.

Dans le pays, la nouvelle ravit. Notamment à propos de la levée de l’’embargo sur les armes, qui même s’il avait été assoupli en 2012 pour permettre l’acquisition d’armes ou d‘équipements non-létaux, devrait pouvoir aider l’armée à remplacer un matériel jugé obsolètes par certains experts.

Laisser un commentaire

*