Les députés vénézuéliens ne toucheront pas de salaires ce mois-ci

Les députés vénézuéliens ne toucheront pas de salaires ce mois-ci

Au Venezuela, les caisses du Parlement, contrôlé par l’opposition, sont à sec. Les députés et employés de l’institution ne toucheront donc pas de salaire ce mois-ci, selon les déclarations du président de l’Assemblée Henry Ramos Allup, qui accuse au passage le gouvernement d’avoir fermé le robinet.

Le pays traverse une grave crise depuis la victoire de l’opposition aux élections législatives de décembre 2015, une première en quasiment vingt ans. De nombreux blocages sont ainsi apparus entre un gouvernement mené par Nicolas Maduro, socialiste qui a succédé à Hugo Chavez, et un Parlement contrôlé par l’opposition. Des difficultés qui se doublent d’une sérieuse crise économique et énergétique. Le Venezuela, pays pétrolier, doit ainsi faire face à l’effondrement de la valeur du baril, qui a fait du pays une véritable poudrière.

Cela fait plusieurs jours maintenant que des coupures de courant ont été mises en place volontairement pour faire des économies, et plusieurs semaines que les fonctionnaires ne travaillent que deux jours sur sept.

« Ils n’ont qu’à s’adresser directement au ministère des Finances »

Le président de l’Assemblée Henry Ramos Allup, a ajouté dans une déclaration que si les députés, employés et ouvriers du Parlement souhaitaient se faire payer ce mois-ci, il fallait directement s’adresser au ministère des Finances ou bien se rendre au palais présidentiel, précisant que lui n’avait que des caisses vides.

En début d’année, l’ex-président du Parlement et numéro du régime chaviste avait prévenu qu’il voulait fermer le robinet pour l’Assemblée nationale, et avait pour ce faire ordonné que le Trésor public coupe les vivres.

Laisser un commentaire

*