Venezuela : Maduro montre les muscles lors de manœuvres militaires

Venezuela : Maduro montre les muscles lors de manœuvres militaires

Le président vénézuélien a assuré que l’armée nationale restait « chaviste » et fidèle au gouvernement socialiste. Nicolas Madura répondait ainsi aux projets américains, qui veulent que l’armée rejoigne l’opposition.

La crise arrive à un nouveau sommet entre le chef d’Etat vénézuélien et ses opposants qui réclament l’organisation d’un référendum de révocation.

Le gouvernement s’oppose à la tenue d’un tel scrutin cette année, alors que les opposants à Nicolas Maduro exigent qu’il soit destitué au plus vite afin d’éviter que la crise économique ne s’aggrave encore au Venezuela.

Les forces armées ont annoncé rester fidèles au successeur d’Hugo Chavez, mort en 2013, alors que celui-ci n’est pas issu des rangs de l’armée comme l’ex-leader socialiste.

Samedi, des manœuvres militaires avaient lieu en vue de préparer le pays contre une éventuelle invasion extérieure. C’est à ce moment que Nicolas Maduro a indiqué qu’il avait l’appui de l’armée.

Des forces armées entièrement « chavistes », a-t-il affirmé, dans un discours prononcé aux côtés des plus hauts responsables de l’armée du pays. L’évènement a été retransmis à la télévision nationale. Il était notamment possible de voir des images de soldats arme à l’épaule et des civils sillonnant la jungle ou surveillant des stations-service.

« L’empire souhaite diviser l’armée »

Nicolas Maduro a qualifié le gouvernement américain d’ « empire ». Un empire qui souhaite, selon lui, diviser les forces armées vénézuéliennes et les affaiblir.

L’opposition vénézuélienne estime que l’élite militaire est totalement corrompue, et demeure l’alliée d’un gouvernement qui n’a rien de légitime.

Laisser un commentaire

*