En Allemagne, la croissance sera plus molle que prévue

En Allemagne, la croissance sera plus molle que prévue

Ce vendredi 3 juin, la banque centrale allemande a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour le pays, avec +1,7% en 2016 finalement, contre +1,8% avancés lors des dernières estimations en décembre.

En 2017, la prévision tombe à 1,4% au lieu de 1,7%, et pour 2018, une croissance modeste de 1,6% est envisagée. La reprise sera molle, selon la Bundesbank, qui fait preuve de prudence, voire de scepticisme.

Pour l’heure, l’économie du pays est soutenue par les conditions favorables du marché de l’emploi, avec des salaires en hausse, analyse la banque centrale allemande. D’un autre côté, les incertitudes concernant le commerce extérieur obscurcissent le tableau des prévisions. En 2017, la reprise des exportations pourrait compenser une consommation qui sera plus faible, a ajouté le président de la BuBA, Jens Weidmann dans un communiqué.

La fluctuation des prix : un risque pour l’inflation

La chute des cours de l’or noir, après avoir favorisé l’économie mondiale, pourrait rendre la situation instable. En effet, les fluctuations des prix constituent un risque majeur concernant l’inflation, et par conséquent pour la croissance. Si cette année, la BuBa attend environ 0,2% d’inflation contre 1,1% prévu précédemment, pour 2017, celle-ci pourrait tomber à 1,5%, selon l’institution financière.

Laisser un commentaire

*