Isabel Dos Santos nommée à la tête du plus grand groupe pétrolier d’Angola

Isabel Dos Santos nommée à la tête du plus grand groupe pétrolier d’Angola

Isabel Dos Santos a pris le contrôle de la plus grosse entreprise d’Angola, la Sonagol. La femme la plus riche d’Afrique se voit ainsi propulsée par son père, le président José Eduardo Dos Santos, à la tête de la compagnie pétrolière publique numéro un en Angola, où la principale source de revenus provient de l’exploitation de l’or noir.

La femme la plus riche d’Afrique poursuit son ascension. Elle possède déjà de nombreuses parts dans des groupes de télécommunications et financiers. Pourrait-elle se servir de ce poste comme d’un tremplin politique ?

LA fille aînée du président angolais, Isabel dos Santos, surnommée « La Princesse », possède déjà de nombreuses parts dans des groupes de télécommunications et financiers, avec ce nouveau palier qui marque son ascension, la huitième fortune du continent, selon Forbes, fait probablement un pas gigantesque en vue d’une carrière politique.

Ses proches assurent qu’Isabel Dos Santos a su rester humble malgré sa richesse. La première femme milliardaire dispose aujourd’hui d’un empire dans son pays, et peut d’ailleurs y faire ce qu’elle veut.

La suite du feuilleton Dallas aurait pu se tourner en Angola tant le nom de Dos Santos est synonyme de richesse, prestige, pétrole et jet privé dans le pays, et sur tout le continent africain.

Une réussite fulgurante pour la jeune femme qui suscite de nombreuses interrogations, particulièrement au sein des ONGs luttant contre la corruption, qui se demandent où Isabel Dos Santos a-t-elle pu trouver autant d’argent pour devenir actionnaire de toutes ses sociétés.

Mais certains observateurs ne manquent pas de rappeler qu’Isabel Dos Santos dispose de véritables qualités dans les affaires, sachant notamment de s’entourer des bonnes personnes au moment opportun.

Laisser un commentaire

*