L’ancien président égyptien condamné à l’emprisonnement à vie

L’ancien président égyptien condamné à l’emprisonnement à vie

Un tribunal égyptien a condamné ce samedi 18 juin l’ex-président islamiste Mohammed Morsi à l’emprisonnement à vie. Ce dernier était jugé dans le cadre d’une affaire d’espionnage qui profitait au Qatar, rapporte un journaliste de l’AFP qui était présent lors du jugement.

Destitué en juillet 2013, l’ancien président égyptien était déjà condamné à la peine de mort et à la perpétuité dans différentes affaires, et comparaissait ce samedi avec 10 autres co-accusés pour la supposée livraison de documents tops secrets au Qatar, comme l’indique l’acte d’accusation.

En Egypte, la prison à vie équivaut à 25 années de réclusion. Mohammed Morsi a écopé de cette peine pour avoir été le leader d’une « organisation illégale », et aussi pour avoir subtilisé des documents relevant de la sécurité intérieure, précise son avocat Abdel Moneim Abdel Maqsoud.

Concernant l’accusation d’espionnage, M.Morsi a été en revanche acquitté, lorsque six de ses co-accusés ont de leur côté écopé de la peine capitale pour le même chef d’accusation.

Morsi connaît ainsi son quatrième procès. Issu de la confrérie des Frères musulmans, organisation répertoriée comme « groupement terroriste » par les autorités égyptiennes, l’ancien numéro un égyptien a déjà écopé de la prison à vie, de la peine capitale, et de 20 ans de réclusion dans trois procès différents.

Depuis son éviction, ses partisans sont la cible de nombreuses violences en Egypte, qui est actuellement gouvernée par Abdel Fattah al-Sissi, à l’origine de la chute de M. Morsi.

Laisser un commentaire

*