Présidentielles 2017 : Montebourg annonce sa candidature

Présidentielles 2017 : Montebourg annonce sa candidature

« En attendant la courbe » est le titre qu’il donne volontiers au quinquennat de l’actuel président français François Hollande, lui qui aime le théâtre de l’absurde et Samuel Becket, l’autre d’ »En attendant Godot ». Montebourg passe à l’acte, il cherche à rompre avec la ligne sociale-démocrate du gouvernement.

A Frangy-en-Bresse, ce dimanche le candidat s’est déclaré dans la course à la présidence de la République. Il va pouvoir ainsi mesurer sa cote de popularité d’ici la grande élection de 2017, et se frotter aux outsiders et mastodontes de la scène politique française qui se sont déjà déclarés (ou qui devraient bientôt le faire).

Peut-être qu’il pourra enfin faire goûter la fameuse « cuvée du redressement » qu’il voulait servir à François Hollande, celle qui lui avait valu son limogeage en bonne et due forme. Le trublion du made in France espère un retour en grâce sur ses terres. Il l’affirme, il n’a jamais été fan de la ligne politique de François Hollande, mais l’a toujours soutenu, il espère aujourd’hui que le chef de l’Etat renoncera à briguer un second mandat.

Entrepreneur Made in France

Dimanche après-midi, le candidat Montebourg a exposé son programme, son projet présidentiel. Celui-ci s’articule autour de 25 propositions rassemblées en quatre chapitres essentiels pour sortir la France de l’impasse : faire redécoller l’économie du pays, sauver le projet européen en montrant les muscles, éradiquer le terrorisme et refondre les outils démocratiques.

Le programme sera bien entendu étiqueté « Made in France », une appellation devenue véritable slogan de l’ancien ministre, devenu depuis un entrepreneur.

Laisser un commentaire

*