Brexit : Teresa May reste optimiste sur la capacité de résistance de l’économie britannique

Brexit : Teresa May reste optimiste sur la capacité de résistance de l’économie britannique

La Première ministre britannique a indiqué dans une interview accordée à la BBC qu’elle pensait que le Royaume-Uni était en mesure de surmonter les « moments difficiles » qui vont arriver suite au référendum sur le Brexit.

La première ministre britannique Theresa May déclare ainsi être consciente que le Royaume-Uni risque pâtir de dommages collatéraux suite au Brexit, mais elle se dit cependant confiante quant à la capacité de celui-ci de surmonter les obstacles.

L’économie britannique va mieux, et présente des chiffres meilleurs que prévus, a indiqué la responsable de gouvernement nommée en juillet, dans un interview diffusée ce dimanche par la BBC.

Des indicateurs qui repartent à la hausse

Il était attendu par de nombreux analystes que les effets négatifs du Brexit se fassent immédiatement sentir au Royaume-Uni, cependant, l’économie britannique montre qu’elle détient une certaine vigueur, avec des indicateurs relativement forts ces derniers temps. Par exemple, les ventes au détail sont reparties à la hausse en juillet (+1,4%), et terminent avec un chiffre bien au-dessus des prévisions, ce qui laisse présager que les habitudes des consommateurs ne vont pas changer à l’avenir.

 

Laisser un commentaire

*