La loi Sapin inquiète les détenteurs d’assurance-vie

La loi Sapin inquiète les détenteurs d’assurance-vie

Une mesure directe résultante de la loi Sapin II aurait provoqué un déséquilibre entre les dépôts et les retraits de l’assurance-vie. Les retraits ayant été beaucoup plus importants en octobre, représentant une décollecte de près de 100 millions d’euros.

Les conseillers en patrimoine sont formels, les épargnants craignent pour leurs avoirs. Ils ont en effet découvert que les régulateurs auront prochainement le droit de bloquer leur argent durant une période de 6 mois en cas de problème, un gel possible grâce à une mesure de la loi Sapin.

Fuite au Luxembourg

Un de ces spécialistes de la gestion de patrimoine explique avoir reçu des centaines d’appels, tout comme ses collègues. Les craintes se font particulièrement ressentir chez les détenteurs d’un patrimoine important, ces derniers envisageant sérieusement de faire transférer leur contrat au Luxembourg. Certains de ces clients auraient même entamé les démarches.

Cette crainte est, en tout cas, visible dans les chiffres de l’assurance-vie. Après s’être stoppée net en septembre, celle-ci a vu a collecte nette tomber à zéro.

Les retraits se sont d’ailleurs poursuivis alors que le gouvernement n’a toujours pas rassuré sur le sujet.

Laisser un commentaire

*