Boko Haram « écrasé » par l’armée nigériane

Boko Haram « écrasé » par l’armée nigériane

Le chef d’Etat nigérian Muhammadu Buhari a annoncé ce samedi 24 décembre que l’armée nationale avait remporté la lutte contre la secte Boko Haram dans l’un de ses derniers bastions du Nord-Est du pays.

Cela faisait plusieurs mois que l’armée du régime menait des opérations dans la forêt de Sambissa, mesurant environ 1 300 km2, dans l’Etat nigérian du Borno. Un endroit qui avait servi de refuge aux combattants de Boko Haram après des revers militaires.

Dans un communiqué, le président Muhammadu Buhari a salué le courage des soldats de l’armée nigériane, ainsi que la détermination dont avaient fait preuve les troupes lorsqu’elles sont entré dans le bastion de Boko Haram pour « écraser » les derniers insurgés.

Les traduire en justice

Muhammadu Buhari a ajouté que les terroristes avaient pris la fuite, n’ayant nulle part pour se cacher, et que les soldats de l’armée du régime allaient continuer de les poursuivre afin que ceux-ci soient amenés devant la justice.
Boko Haram est à l’origine une secte salafiste ultra-radicale qui s’est changée en mouvement djihadiste au décès de Mohammed Yusuf en 2009, son fondateur. Boko Haram a fait plus de 20.000 morts et 2,6 millions de déplacés dans le Nord-Est du pays.

Laisser un commentaire

*