Philippines : fin du cessez-le-feu entre l’armée et la guérilla maoïste

Philippines : fin du cessez-le-feu entre l’armée et la guérilla maoïste

Le président philippin Rodrigo Duterte a officialisé la fin de la trêve, ce vendredi, avec les maoïstes de la Nouvelle Armée populaire (NAP), en ordonnant à l’armée philippine de se préparer à attaquer.

La fin du cessez-le-feu feu avait été annoncée deux jours plus tôt du côté maoïste. La trêve avait été négociée en août 2015 sous l’égide d’Oslo, mais depuis, sept militaires avaient perdu la vie.

Maintien inutile

Rodrigo Dutarte a déclaré que le maintien du cessez-le-feu était désormais inutile en raison du nombre de morts accru dans les rangs de l’armée ces dernières 48 heures, demandant aux soldats de préparer leur équipement pour commencer le combat.

Pourtant, Manille avait annoncé ce mercredi le maintien d’une trêve unilatérale par la voix de son ministre de la Défense.

Le chef d’Etat a ajouté qu’il était attristé par la situation, estimant qu’il n’existerait pas de paix avec les communistes « avant la prochaine génération ». Ce dernier avait promis de régler les conflits avec la guérilla maoïste et les rebelles musulmans.

Laisser un commentaire

*