Union européenne : environ 500 migrants forcent une barrière pour entrer en territoire espagnol

Union européenne : environ 500 migrants forcent une barrière pour entrer en territoire espagnol

Environ 500 migrants ont réussi à passer la frontière vendredi entre l’Espagne et le Maroc, à Ceuta précisément. En parallèle, un différend agricole a dernièrement poussé le royaume chérifien à menacer l’Union européenne de ne plus contrôler les flux migratoires.

Une vague irrésistible

La préfecture de la ville de Ceuta a ainsi enregistré l’arrivée de 498 migrants, ces derniers sont parvenu à passer en force en faisant céder suffisamment la haute barrière qui délimite ces enclave espagnole sur le continent africain. Au total, pas moins de 700 migrants avaient tenté leur chance.

Ceux qui ont réussi à franchir les « limites » du territoire espagnol sont désormais dans le centre de rétention des migrants de Ceuta.

Le Maroc a indiqué de son côté avoir comptabilisé 250 arrivées du côté des migrants ayant réussi à franchir la frontière, dont 110 ont été interpellés, selon les données de la préfecture de M’diq-Fnideq, qui font également état de blessés, au nombre de dix, du côté des forces de l’ordre et de vingt blessés chez les migrants.

Deux migrants ont été hospitalisés à Ceuta, selon la préfecture, l’un d’eux souffre d’une fracture du tibia péroné tandis que l’autre a été victime d’un « traumatisme ». Onze officiers de la garde civile espagnole ont également été victimes de blessures en essayant de retenir l’entrée massive des migrants.

Laisser un commentaire

*