Le Premier ministre algérien se veut rassurant sur l’état de santé d’Abdelaziz Bouteflika

Le Premier ministre algérien se veut rassurant sur l’état de santé d’Abdelaziz Bouteflika

Le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal a certifié ce jeudi à Tunis que le président Abdelaziz Bouteflika, dont l’état de santé inquiète, allait « très bien ».

M. Sellal répondait à la question d’un journaliste lors d’une conférence de presse. Il a ainsi répliqué à ce dernier que le président Bouteflika allait « très bien » et qu’il lui transmettait ses amitiés.

Cette déclaration au sujet de l’état de santé du président algérien est la première depuis le 20 février et le report d’une visite en Algérie de la chancelière allemande Angela Merkel. La visite à Alger de Mme Merkel avait à l’époque été annulée à cause d’une « indisponibilité temporaire » du chef d’Etat, due à une « bronchite aigüe ».

Un AVC en 2013

Abdelaziz Bouteflika est au pouvoir depuis 1999, il a eu ses 80 ans le 2 mars. En 2013, ce dernier a été frappé par un accident vasculaire cérébral (AVC), ce qui a porté préjudice à sa mobilité et son élocution. Ses problèmes de santé créent la polémique sur sa capacité à continuer de diriger.

Le Premier ministre algérien état à Tunis ce jeudi pour rencontrer son homologue tunisien Youssef Chahed et le président Béji Caïd Essebsi. Il a été question de coopération, notamment en matière de sécurité et culture.

Laisser un commentaire

*