Le prochain débat présidentiel sans téléphone portable pour les candidats

Le prochain débat présidentiel sans téléphone portable pour les candidats

Durant le premier grand débat pour la présidentielle diffusé sur TF1, le candidat des Républicains François Fillon n’avait cessé d’envoyer des SMS.

Fin du textotage intempestif durant les débats. Les organisateurs du futur choc entre les candidats à la présidentielle française ont pris la décision d’interdire l’usage du téléphone portable pour la confrontation à venir, prévue le 4 avril prochain.

Le lendemain du premier rendez-vous télévisé, « Le Parisien » avait ainsi constaté que le candidat François Fillon n’avait eu de cesse d’utiliser son téléphone pour échanger des SMS. Le Figaro précise de son côté que le candidat avait en parallèle une discussion avec sa conseillère en communication, Anne Méaux, qui a toutefois démenti auprès de Libération.

RTL rapporte que plusieurs représentants de chaque camp ont évoqué le sujet auprès de BFMTV et Cnews, les deux chaînes qui organisent la future rencontre. » Une information qui a ensuite été confirmée sur Twitter par Hervé Béroud, chef de la rédaction de BFMTV.

Pris en flagrant délit

Invité de « L’Emission politique » sur France 2, François Fillon a de son côté démenti avoir usé de SMS durant le débat. Assurant qu’il ne reçoit « jamais de SMS pendant une émission ». Toutefois, une vidéo diffusée par le Huffington Post montre le contraire.

Laisser un commentaire

*