Etats-Unis : le blocage juridique du décret anti-immigration de Trump se poursuit

Etats-Unis : le blocage juridique du décret anti-immigration de Trump se poursuit

Un juge fédéral de l’Etat américain d’Hawaï, Derrick Watson, a officialisé la prolongation, ce mercredi 29 mars, et ce pour une durée indéterminée, le blocage de la mise en application du décret anti-immigration de Donald Trump visant les ressortissants de six pays à majorité musulmane.

Pas de date d’expiration

Le juge a précisé qu’il avait procédé à la transformation de son ordre temporaire du 15 mars en injonction préliminaire. Un type de décision qui ne comporte généralement pas de date d’expiration, rapporte Douglas Chin, procureur général d’Hawaï.

Cette décision a un impact sur la mise en œuvre du décret de l’administration Trump. Tant qu’il demeure contesté en justice, il ne pourra pas être mis en œuvre. L’ultime version du décret anti-immigration a été signée le 6 mars dernier par le président américain.

Hawaï a été le premier de plusieurs Etats du pays à lancer une procédure judiciaire à l’encontre de ce décret qui interdit l’accès au territoire américain aux réfugiés du monde entier et qui suspend l’octroi de visa aux ressortissants d’Iran, de Libye, de Syrie, de Somalie, du Soudan et du Yémen.

Laisser un commentaire

*