Syrie : les forces anti-Daech reprennent un emplacement stratégique crucial

Syrie : les forces anti-Daech reprennent un emplacement stratégique crucial

La ville de Tabqa et le plus important barrage de Syrie ont été repris des mains de l’Etat islamique par les Forces démocratiques syriennes ce mercredi. Situés à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Raqqa, fief des combattants de l’Etat islamique, Tabqa est un important verrou stratégique.

Dans le pays, la reprise de chaque colline ou chaque village est un pas crucial. De nombreux endroits similaires à Tabqa ont ainsi été repris ces derniers mois, mais ce nouveau verrou récupéré n’est pas n’importe lequel.

En effet, cette ville dont s’est emparée mercredi l’alliance arabo-kurde syrienne soutenue activement par les Etats-Unis, disposait d’un véritable enjeu stratégique, du fait de sa proximité avec Raqqa, « capitale » autoproclamée de l’Etat islamique.

Tabqa est une cité divisée en deux, une partie moderne baptisée al-Thaoura (la Révolution) et la vieille ville, qui continue d’être appelée Tabqa et qui dispose d’un vaste marché. En 2011, la ville comptait 250 000 habitants, contre quelque 75 000 actuellement. Quelque 10 000 djihadistes et leurs familles étaient également présents dans la cité, la plupart d’entre eux venus d’Europe, de pays arabes, d’Australie ou encore des Etats-Unis.

La ville avait été conquise en août 2014 par les combattants de l’Etat islamique au terme d’un affrontement avec les forces du régime qui avait duré une semaine. Des dizaines de soldats des forces gouvernementales avaient d’ailleurs été exécutés après leur capture.

Plusieurs semaines de lutte

La percée des Forces démocratiques syriennes a eu lieu le 26 avril dernier. Il aura fallu attendre jusqu’au 10 mai avant que la ville ne soit entièrement reprise.

Laisser un commentaire

*