Commission européenne : Facebook condamné à payer une amende de 110 millions d’euros

Commission européenne : Facebook condamné à payer une amende de 110 millions d’euros

La Commission européenne a annoncé qu’elle estimait que le géant Facebook avait fourni des données trompeuses lorsque ce dernier avait présenté en 2014 son projet de rachat de la messagerie mobile WhatsApp pour 22 milliards de dollars.

Facebook avait d’ailleurs été prévenu par la Commission européenne, qui a pris la décision ce jeudi d’infliger à la firme tech une amende de 110 millions d’euros, car celle-ci a fourni des informations inexactes durant l’enquête de l’Union européenne ouverte après le rachat de l’application mobile WhatsApp par le réseau social.

Une décision faisant office de rappel à l’ordre

Cette décision intervient au terme d’une enquête qui aura duré six mois et elle fera figure de rappel à l’ordre à observer de près pour les autres firmes qui pourraient être susceptibles d’avoir le même genre de pratiques.

Citée dans un communiqué, la Commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, affirme que cette sanction devrait envoyer un signal fort aux entreprises, montrant l’exemple à respecter et tous les aspects du règlement au sein de l’Union européenne.

La Commission européenne, en charge de faire respecter les règles d’une saine concurrence en Europe, avait donné son feu vert le 3 octobre 2014 au réseau social en vue de l’acquisition pour 22 milliards de dollars de l’application de messagerie et d’appels téléphoniques WhatsApp.

Laisser un commentaire

*