Kenya : ces femmes conductrices de train entrent dans l’histoire du pays

Kenya : ces femmes conductrices de train entrent dans l’histoire du pays

Une nouvelle ligne de chemin de fer a été inaugurée ce mercredi 31 mai au Kenya, avec de nouveaux trains en prime. Autre nouveauté : les passagers auront également l’honneur d’être conduits par des femmes, huit ont en effet été choisies pour assurer les futurs trajets.

Du jamais-vu en 90 ans

Ces huit femmes ont en effet été sélectionnées lors de ce nouveau projet. Une première dans le pays en plus de 90 ans de transport ferroviaire.

Toutes âgées de moins de 27 ans, ces jeunes femmes ont reçu une formation en Chine durant plusieurs mois, elles disposent dorénavant de connaissances dans les secteurs de la communication et de l’ingénierie et maîtrisent aussi quelques notions en chinois.

Selon Shalom Njeri, une de ces conductrices, le travail de conducteur de train est un métier généralement destiné aux hommes au Kenya, mais elle rappelle que l’activité peut aussi bien être pratiquée par une femme si elle est formée.

Ces jeunes femmes ont réalisé des essais comportant plusieurs trajets aller et retour afin de mieux s’habituer aux engins.

La nouvelle ligne de chemin de fer, inaugurée entre la capitale Nairobi et Mombase ce mercredi 31 mai par le président Uhuru Kenyatta est le plus grand projet d’infrastructure achevé depuis l’indépendance du pays prise en 1963. Cet ouvrage aura coûté 2,8 milliards d’euros et mesure 472 kilomètres de long. La Chine a pris une grande part des investissements à sa charge.

Laisser un commentaire

*