Libye : le fils cadet de Khadafi remis en liberté

Libye : le fils cadet de Khadafi remis en liberté

La Cour pénale internationale (CPI) a réclamé ce mercredi 14 juin que Saïf Al-Islam, fils de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi, soit arrêté, alors qu’un groupe armé libyen affirme l’avoir remis en liberté.

Fatou Bensouda, procureure de la CPI a indiqué dans communiqué que le mandat d’arrêt émis en 2011 à l’encontre de M.Kadhafi est toujours en vigueur, et ainsi exigé des autorités libyennes qu’elles procèdent à son arrestation « immédiate ».

Selon la justice libyenne, le fils cadet de Mouammar Kadhafi est toujours recherché par les autorités judiciaires de Tripoli, où il avait écopé de la peine capitale par contumace en juillet 2015 pour son rôle dans l’organisation de la répression du soulèvement qui a eu lieu à l’encontre de son père.

Le pays scindé en deux

Saïf Al-Islam n’avait pas assisté à son procès, puisqu’il était détenu depuis novembre 2011 par la Brigade Abou Bakr Al-Sadiq, un groupe armé de Zinten, à 170 km au sud-ouest de Tripoli. Or ce dernier a annoncé ce samedi avoir libéré son prisonnier en vertu de la promulgation d’une loi d’amnistie par le gouvernement non reconnu de la partie est du pays, qui se dispute le pouvoir avec le gouvernement d’union nationale (GNA), reconnu pour sa part, installé à Tripoli.

Selon le procureur de Tripoli, la nature des crimes commis par Saïf Al-Islam fait que celui-ci ne peut bénéficier d’aucune sorte d’amnistie.

Le GNA n’a pour le moment apporté aucune justification.

Laisser un commentaire

*