Les pays d’Europe du Nord offrent les meilleures conditions au bien-être des enfants

Les pays d’Europe du Nord offrent les meilleures conditions au bien-être des enfants

Un nouveau rapport du centre de recherche Innocenti de l’UNICEF publié ce jeudi 15 établit un classement des pays industrialisés au sujet des progrès pour le bien-être des enfants.

Être un pays riche ne suffit pas

Tandis que les pays du Nord de l’Europe, l’Allemagne et la Suisse trônent en tête de ce classement, loin devant les États-Unis, parmi les plus mal notés, les trois dernières places sont occupées par la Roumanie, la Bulgarie et le Chili.

Si ces trois pays qui affichent un revenu par habitant bien inférieur à d’autres pays du monde industrialisé, d’autres, plus « riches », comme les États-Unis (37e sur 41) et la Nouvelle-Zélande (34e), ne parviennent pas à garantir de bons résultats en terme de bien-être des enfants.

Pourtant, les auteurs de ce rapport notent qu’il ne suffit pas d’être un pays riche pour garantir cela, en témoigne la 9e place de la Slovénie, qui surpassent d’autres pays industrialisés dans de nombreux critères. La France, 19e quant à elle, se situe parmi le tiers de pays avec un score moyen.

Ce classement se base sur neuf critères de développement durable définis en 2015 par l’ONU, dont notamment la réduction de la pauvreté et la faim, l’accès à un travail décent ou encore la réduction des inégalités.

En moyenne, un enfant sur cinq (21%) dans ces 41 pays dits « à hauts revenus » vit en dessous du seuil de pauvreté. Dans le détail, le résultat varie. Ainsi, en Israël et en Roumanie, la pauvreté touche un enfant sur trois, alors qu’au Danemark, elle affecte un enfant sur dix.

Laisser un commentaire

*