La CIA abandonne son programme de soutien aux rebelles syriens

La CIA abandonne son programme de soutien aux rebelles syriens

Le programme de soutien aux rebelles syriens qui font face au régime du président Bachar al-Assad a été stoppé par le CIA, indique ce jeudi 20 juillet le Washington Post.

« Reconnaissance des limites de l’influence américaine »

L’impact de ce programme, mis en place à y a quatre ans, n’aura été que limité, surtout depuis l’arrivée dans le conflit de la Russie, installée aux côtés des forces du régime syrien en 2015, ont estimé des responsables américains qui ont préféré rester dans l’anonymat.

Cela fait un mois que le président Donald Trump a pris cette décision, après s’être notamment entretenu avec le numéro un de la CIA Mike Pompeo, ainsi que le conseiller à la Sécurité nationale, le général H.R. McMaster, précise l’article du Washington Post.

Aucun commentaire quant à cette décision n’a été fait par la Maison Blanche et la CIA.

Celle-ci reflète cependant, selon le Washington Post, de la volonté nouvelle du président américain de collaboration avec Moscou ainsi que d' »une reconnaissance de la limite de l’influence américaine ».

Un cessez-le-feu a été négocié par Washington et Moscou dans le sud-ouest de la Syrie, notamment dans des zones où sont situés des rebelles.

Laisser un commentaire

*