Togo : une grande manifestation contre le pouvoir

Togo : une grande manifestation contre le pouvoir

De vastes mouvements organisés les 6 et 7 septembre derniers ont réuni plus de 100 000 personnes à Lomé, selon les chiffres d’Amnesty International. Ces manifestations se sont prolongées dans la nuit sans qu’aucun incident majeur ne soit à déplorer.

Des réformes constitutionnelles espérées

Dans le centre de la capitale togolaise, ce jeudi 7 septembre au soir, une foule massive est resté rassemblée jusque longtemps après le coucher du soleil, désireuse d’obtenir le départ du président Faure Gnassingbé ainsi que la mise en place de réformes constitutionnelles promises depuis un certain temps par le gouvernement. La foule a finalement était dispersée à coup de gaz lacrymogènes à partir de 22 heures par les forces de l’ordre.

Bien qu’étant déterminés au départ à rester toute la nuit sur place, les manifestants se sont retrouvés éparpillés dans les rues de la capitale. Seules quelques petits groupuscules de jeunes sont restés à jouer à cache-cache avec les camions de police et de gendarmerie.

Pourtant, la manifestation s’est déroulée dans le calme sur les deux jours durant lesquels elle s’est déroulé, à grand renfort de drapeaux, sifflets et slogans contestataires.

Amnesty International a indiqué avoir estimé la foule réunie sur les deux jours à plus de 100.000 personnes, tous avaient répondu à l’appel des chefs de file de l’opposition.

Laisser un commentaire

*