Emmanuel Macron défend les droits des Kurdes d’Irak

Emmanuel Macron défend les droits des Kurdes d’Irak

Le chef de l’État français Emmanuel Macron a plaidé en faveur des droits du peuple kurde d’Irak à l’occasion de la venue à Paris du Premier ministre irakien ce jeudi 5 octobre.

Reconnaissance des droits du peuple kurde

Sur fond de tension accrue en Irak depuis l’organisation du référendum sur l’indépendance au Kurdistan irakien, dont le « oui » a récolté l’extrême majorité des voix (90%), le Premier ministre irakien Haïder Al-Abadi a été reçu par Emmanuel Macron à Paris ce jeudi 5 octobre.

Le président français a expliqué qu’il estimait que les droits des Kurdes devaient être « reconnus dans le cadre de la Constitution » irakienne.

Commentant le oui massif à l’indépendance émis le 25 septembre dernier lors d’un référendum, le chef de l’État a indique que la France plaidait pour la reconnaissance du droit des Kurdes afin de notamment assurer la stabilité de l’Irak.

M.Macron a précisé que la France était prête à endosser le statut de médiateur dans ce dossier, notamment supervisé par l’ONU, si l’autorité irakienne le lui demandait. Le président français a également annoncé que la France souhaitait écrire « une nouvelle page de la relation bilatérale » entre les deux nations.

Laisser un commentaire

*