Une initiative pour le désarmement nucléaire reçoit le Nobel de la paix

Une initiative pour le désarmement nucléaire reçoit le Nobel de la paix

Le prix Nobel de la paix a été décerné à la Campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires (Ican).

« Une époque dangereuse »

Berit Reiss-Andersen, président du comité Nobel, a déclaré que cette décision avait été prise suite aux efforts révolutionnaires de ce groupe dans son combat en faveur d’une interdiction du traité sur les armes nucléaires.

« Nous vivons dans un monde où le risque de recours aux armes nucléaires est supérieur à ce qu’il a été durant des siècles », a-t-elle poursuivi, citant notamment la situation explosive avec le régime de Pyongyang.

En juillet, après une campagne militante acharnée de l’Ican, 122 nations ont soutenu un traité de l’ONU visant à prohiber et finalement supprimer  toutes les armes nucléaires. Néanmoins, aucune des neuf puissances nucléaires célèbres dans le monde – notamment le Royaume-Uni et les États-Unis – n’ont approuvé le document.

Mme Reiss-Andersen a appelé les États disposant d’un armement nucléaire à engager des négociations pour supprimer progressivement ce type d’arsenal.

L’Ican, groupement de plusieurs centaines d’organisations non-gouvernementales (ONG), a vu le jour il y a 10 ans à Genève, en Suisse. Neuf millions de couronnes suédoises (946 000 euros), une médaille et un diplôme seront offerts à l’Ican lors d’une cérémonie en décembre prochain.

Laisser un commentaire

*