Rafale : la Belgique balaie la proposition de partenariat française

Rafale : la Belgique balaie la proposition de partenariat française

Steven Vandeput, ministre belge de la Défense, a expliqué que son pays ne devrait vraisemblablement pas choisir le Rafale.

Proposition hors cadre

Le ministre de la Défense belge, Steven Vandeput, a indiqué ce mercredi 4 octobre que la Belgique ne devrait vraisemblablement pas sélectionner l’offre française dans le cadre du vaste appel à propositions mis sur pied en vue de renouveler la flotte de chasseurs de l’armée belge.

La France avait proposé début septembre de passer par la case négociation avec le gouvernement belge en formulant une proposition de « partenariat approfondi », mais en dehors de l’appel d’offres visant au remplacement des F-16 de l’armée belge.

Pour le ministre flamand (N-VA), il n’existe aucune raison valable pour que la Belgique réponde favorablement à cette proposition, précisant qu’il ne voyait aucun élément empêchant la France de présenter une offre détaillée conforme à ce qui est demandé dans le cadre du RfGP pour « Request for governement proposal ».

Cet appel d’offres de gouvernement à gouvernement concerne l’acquisition future de 34 nouveaux avions de chasse.

Laisser un commentaire

*