Référendum en Catalogne : l’Espagne s’excuse auprès des Catalans blessés

Référendum en Catalogne : l’Espagne s’excuse auprès des Catalans blessés

Le représentant du gouvernement espagnol en Catalogne s’est excusé auprès des blessés à la suite de l’intervention policière qui visait à geler la tenue du référendum d’indépendance ce dimanche 1er octobre.

Serpent de mer

Néanmoins, Enric Millo accuse le gouvernement catalan d’avoir voté illégalement, alors que le gouvernement de Madrid vient tout juste de promulguer un décret qui permet aux entreprises de déménager leur siège en dehors de la Catalogne plus facilement.

Interrogé par la chaîne de télévision britannique BBC, un ministre catalan a déclaré que son gouvernement poursuivrait son débat sur l’indépendance au sein du parlement de la Généralité de Catalogne.

« Le Parlement discutera, le Parlement se réunira », a déclaré le responsable des Affaires extérieures catalanes Raül Romeva. « Chaque tentative du gouvernement espagnol a empêché les choses de se produire, ses actions ont à chaque fois été non seulement inutiles, mais également contre-productives », a-t-il déclaré à la BBC en anglais.

Les premières excuses d’un responsable du gouvernement espagnol sur les violences policières commises ce dimanche 1er octobre, qui ont fait des centaines de blessés, ont ainsi été formulées. Mais Enrico Millo a déclaré qu’il ne pouvait rien faire d’autre, rappelant que la tenue de ce vote était illégale.

Laisser un commentaire

*