Entente illicite sur les prix : perquisitions chez BMW

Entente illicite sur les prix : perquisitions chez BMW

Daimler, BMW, Volkswagen et ses filiales Audi et Porsche auraient mis sur pied une entente en vue de fixer les prix dans toute la filière diesel et autres technologies depuis des dizaines d’années.

Daimler demande le statut de lanceur d’alerte

Le constructeur Daimler est l’origine de ce scandale, ayant vendu la mèche et demandé le statut de lanceur d’alerte, accompagnée d’une requête pour bénéficier d’une immunité auprès de la Commission européenne.

Le groupe Volkswagen pourrait également bénéficier de la clémence de la Commission pour avoir accepté de partager ses informations. L’exécutif européen s’est d’ailleurs déjà employé à de perquisitions dans les bureaux de BMW, qui a de son côté déclaré avoir collaboré à la Commission.

Le groupe BMW a également précisé qu’il souhaitait que la distinction entre violations présumées du droit antitrust d’une part et manipulations illicites dues émissions polluantes soit faite.

Aucune procédure antitrust n’a pour le moment été officialisée par l’Union européenne à l’encontre d’un constructeur.

Laisser un commentaire

*