Le Chili vote pour élire son nouveau chef d’Etat

Le Chili vote pour élire son nouveau chef d’Etat

Michelle Bachelet quitte la présidence du Chili ce dimanche, après deux mandats qui se concluent par une large chute de popularité dans les sondages.

Une figure du socialisme chilien

Michèle Bachelet est devenue en 2006 la première femme de l’histoire chilienne élue présidente. La socialiste fait partie des 38.000 personnes qui ont connue la torture durant l’ère du général Pinochet. Elle avait été réélue en 2013, mais elle n’a pas pu se représenter cette année en raison de l’interdiction des mandats consécutifs au Chili.

Cette figure du socialisme chilien avait pourtant été reconduite en 2013 avec un score record de 62% des suffrages et avait terminé son premier mandat en 2010 avec un taux de popularité de plus de 80%. Aujourd’hui, son départ est moins triomphant, sur fond de déconvenue quant à ses réformes des retraites et de l’université notamment.

Un scandale de corruption vient également entacher son ultime mandat, portant un coup à sa crédibilité, notamment à cause de l’affaire Caval.

En 2016, l’économie du pays a enregistré plus faible croissance en sept ans, avec +1,6 %, notamment en raison de la chute des cours du cuivre. Le taux de pauvreté a néanmoins été divisé par trois depuis 1990 dans ce pays qui compte 17,9 millions d’habitants, il s’établissait à 11,7 % en 2016, selon les données de la Banque mondiale.

Laisser un commentaire

*