Zimbabwe : d’importantes manifestations organisées dans le pays contre Robert Mugabe

Zimbabwe : d’importantes manifestations organisées dans le pays contre Robert Mugabe

D’importants mouvements se sont déroulés ce samedi 18 novembre au Zimbabwe, survenant après une crise politique inédite qui a vu l’armée prendre le contrôle du pays et assigné le président Robert Mugabe à résidence.

Des mouvements soutenus par l’armée

De nombreux manifestants étaient descendus dans la rue ce samedi pour appeler le président Robert Mugabe à démissionner. À Harare, la capitale du pays, des milliers de Zimbabwéens manifestaient ce samedi pour exiger le départ de Robert Mugabe, lâché de toutes parts, même par ses plus fidèles alliés.

Ces mouvements, qui n’avaient pas provoqué de heurts ce samedi au matin, viennent conclure une semaine de crise politique au Zimbabwe, alors que l’armée vient de prendre le contrôle du pays et forcer Robert Mugabe, au pouvoir depuis 1980, à rester cloîtré dans sa résidence.

La foule est venue jusque devant le palais présidentiel, là où de nombreux manifestants se sont assis sur la chaussée en guise de protestation.

Les anciens combattants du pays – acteurs incontournables de la vie politique zimbabwéenne – avaient lancé un appel à manifester, en compagnie de divers mouvements de la société civile, dont ThisFlag, mené par le pasteur Ewan Mawarire, fervent opposant du président Mugabe.

La mobilisation a reçu le soutien de l’armée, qui a pris le contrôle du pays plus tôt la semaine dernière.

Laisser un commentaire

*