Pacte sur l’immigration : énième volte-face américaine dans un dossier international

Pacte sur l’immigration : énième volte-face américaine dans un dossier international

L’administration de Donald Trump a indiqué ce samedi 2 décembre que les États-Unis se retiraient d’un projet d’accord international sur les migrants.

Des dispositions incompatibles avec les politiques américaines

Après des revirements sur le climat, l’Unesco et le nucléaire iranien, les Etats-Unis font à nouveau volte-face au sujet d’un autre dossier international d’ampleur.

Dans un communiqué diffusé ce samedi 2 décembre, l’administration Trump a indiqué que la mission américaine auprès des Nations unies avait informé son secrétaire général que Washington mettait un terme à sa participation au pacte international sur les flux migratoires.

Le texte en question, appelé « Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants » a été voté et adopté en septembre 2016 lors de l’Assemblée générale des Nations unies. Il vise à améliorer la gestion internationale des flux migratoires, notamment l’accueil e l’aide aux retours.

La mission des États-Unis auprès des Nations unies explique dans son communiqué que le texte adopté comprend plusieurs dispositions incompatibles avec les politiques américaines sur l’immigration, sans préciser lesquelles.

Laisser un commentaire

*