Irak : la France peut jouer un rôle majeur dans le dialogue entre Bagdad et les Kurdes

Irak : la France peut jouer un rôle majeur dans le dialogue entre Bagdad et les Kurdes

Le chef d’Etat français a appelé ce samedi 2 décembre à l’ouverture d’un dialogue entre Bagdad et les Kurdes d’Irak.

Les autorités kurdes ouvertes au dialogue

Ce samedi 2 décembre, Emmanuel Macron recevait à l’Elysée le Premier ministre de la région autonome kurde.

Au sortir de son entretien avec Nechervan Barzani et le vice-Premier ministre Qoubad Talabani, le président français a déclaré que Paris souhaitait qu’un dialogue entre les autorités irakiennes et les Kurdes d’Irak soit mis en place le plus tôt possible.

Le Premier ministre irakien lui a assuré que les autorités kurdes se tenaient prêtes pour qu’un tel dialogue soit enclenché et que « tous les problèmes » avec Bagdad soient résolus, soulignant que Paris pouvait jouer un rôle majeur dans ces négociations.

Deux mois après le référendum d’indépendance organisé par les autorités kurdes, vivement contesté par Bagdad, le dialogue est au point mort en Irak entre Erbil, capitale du Kurdistan irakien, et le gouvernement irakien.

Laisser un commentaire

*