Damas accuse l’armée israélienne d’avoir bombardé un site militaire sur le territoire syrien

Damas accuse l’armée israélienne d’avoir bombardé un site militaire sur le territoire syrien

Selon un service de renseignements cité par la BBC, des frappes auraient menées par l’armée israélienne en Syrie près de la ville d’al Kiswah, à l’endroit où l’Iran est en train de construire une base militaire.

Deux missiles interceptés

Les médias arabes indiquent que des missiles israéliens ont frappé dans la nuit de vendredi à samedi un site militaire iranien non loin de la ville d’al Kiswah, qui se situe à quelques kilomètres de la capitale syrienne Damas.

L’agence officielle Sana annonce qu’au moins deux missiles sol-sol tirés par l’armée israélienne ont été interceptés par les systèmes de défense antiaérienne syriens. D’autres sont passés au travers de ces dispositifs de sécurité et sont à l’origine de dégâts matériels.

D’importantes explosions ont été entendues jusqu’à Damas, précise l‘Observatoire syrien des droits de l’homme, qui mentionnent également des coupures d’électricité dans plusieurs quartiers de la capitale syrienne.

Te-Aviv a pour le moment refusé de commenter ces déclarations, tandis que les principaux médias israéliens faisaient part de la présence d’une base militaire iranienne dans la localité d’al Kiswah.

Laisser un commentaire

*