General Electric va supprimer 12.000 postes en raison des incertitudes au niveau des politiques climatiques

General Electric va supprimer 12.000 postes en raison des incertitudes au niveau des politiques climatiques

General Electric a indiqué ce jeudi 7 décembre qu’environ 12.000 postes, soit environ 18% de sa division GE Power devraient être supprimés dans le monde pour cause de restructuration. 

La difficulté du marché de l’électricité

Selon Bloomberg, ces suppressions de poste devraient concerner les salariés en dehors des Etats-Unis. Le groupe estime que ces mesures devraient permettre à GE d’atteindre son objectif de réduction d’un milliard de dollars des coûts structurels pour 2018.

Russell Stokes, directeur général de GE Power a indiqué que cette décision avait été difficile pour GE, mais nécessaire, pour que la division GE Power puisse répondre aux nouveaux défis du marché de l’électricité.

Selon GE, ces suppressions de poste devraient permettre à la société de rester positionnée pour 2019 et au-delà.

Les données sur lesquelles s’appuie GE indiquent que la demande en nouvelles centrales thermiques s’est effondrée dans l’ensemble des pays riches, tandis que l’incertitude règne concernant les futures décisions politiques au sujet du climat.

Laisser un commentaire

*