Venezuela : Emmanuel Macron appelle à des sanctions plus sévères

Venezuela : Emmanuel Macron appelle à des sanctions plus sévères

Le président français Emmanuel Macron a appelé à des sanctions plus sévères contre le Venezuela, l’accusant de violer la démocratie et les droits de l’Homme.

« Ce n’est plus une démocratie depuis longtemps », a déclaré M. Macron.

Ces commentaires interviennent après la décision de la Cour suprême de Caracas d’imposer des restrictions envers la principale coalition d’opposition pour les élections présidentielles qui devaient avoir lieu en avril.

Ce lundi 22 janvier, l’Union européenne a gelé les avoirs et imposé une interdiction de voyager à sept hauts responsables vénézuéliens.

M. Macron a déclaré qu’il n’y avait aucun signe de progrès de la part du gouvernement du président Nicolás Maduro et a appelé à un effort conjoint pour aider à rétablir la démocratie au Venezuela.

« Institutions envahies »

« Nous devrons voir au niveau européen si nous voulons de nouvelles sanctions, je suis en faveur d’une telle mise en place…

« Je veux que nous allions plus loin étant donné les récentes décisions et le passage à l’autoritarisme », a déclaré M. Macron.

Le président français s’exprimait au sortir d’une réunion à Paris avec son homologue argentin, Mauricio Macri.

Les deux dirigeants ont critiqué la décision de la Cour suprême vénézuélienne d’interdire la participation de l’opposition au scrutin présidentiel en tant que coalition (la Mesa de la Unidad Democrática ou MUD).

Laisser un commentaire

*